Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 13:48

  Ça aurait pu être le titre du communiqué de presse de la Fnac mais c’était trop inconvenant.

L’annonce est brutale mais bien dans le style de la direction de la Fnac, un simple communiqué de presse et les annonces simultanées aux CCE concernés pour annoncer un plan social sur le secteur disque vidéo gaming qui verra selon les termes du projet la disparition de 140 postes sur Relais et 40 sur CODIREP.

C’est facile, de là-haut, d’effacer un certain nombre de nos collègues, façon jeu vidéo justement.

 

  Comme on ne les connaît pas et qu’on ne cherche pas plus à le faire, la question de l’affect ne se pose pas, pas plus que celle de la précarité qui risque d’être le lot des futures victimes.

Qu’au passage la direction tente de culpabiliser les syndicats qui ont refusé de cautionner un texte de GPEC qui avait surtout l’air d’un « PSE permanent » est une nouvelle preuve d’élégance.

 

  Au titre des responsabilités sur la baisse des ventes en magasin, il nous parait important de faire remarquer que la direction de la Fnac a accéléré le processus de baisse en favorisant le site internet, toujours ravitaillé, alors que les magasins physiques où les clients font l’effort de se déplacer, sont eux, en pénurie sur nombre de références importantes et peinent à se faire livrer.

Le problème a été remonté de longue date sans réaction ! La dernière penurie en date GTA 5 ou Walking Dead 3, rien que ça...

 

  Il convient également de relever que la réduction de postes va s’accompagner aussi d’une réduction de l’offre, le secteur visé étant générateur de flux, il est à craindre que la fréquentation des magasins n’en pâtisse sérieusement.

   Mais encore, une fois libérée une partie de l’espace actuellement dévolu au disque, que va-t-on y mettre ?

 

  Le PEM est loin d’être aussi juteux que prévu, les univers « Kids » n’auront de nouveau que les jeux et jouets, et le magasin de Bercy, censé être la vitrine du futur de la Fnac « rame »…une idée géniale m’sieur Bombard ?

 

  Nous avions alerté il y a peu sur la volonté de la direction de poursuivre sur 2013/2014 la réduction des couts (c’est nous !) au même niveau que 2012, année du PSE, nous avions malheureusement raison de nous inquiéter d’un risque de PSE malgré les dénégations de la boite.

 

  Reste que l’annonce d’un PSE fait bander chez les investisseurs, on en verra bientôt l’effet sur la cote, et que justement, notre bon PDG fait une tournée pour draguer de futurs actionnaires.

 

  Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, le PSE va donc être encadré par la loi scélérate de juillet 2013, directement issue de l’accord dit de "Securisation de l'emploi", ce qui réduit les possibilités de contestation et raccourcit les délais pour le « génocide ».

 

   La mobilisation est plus que jamais à l’ordre du jour pour sauver des emplois, et la fin d’année s’y prête bien…

 

Votre CGT Fnac Amiens

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Fnac Amiens - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

DP/DS: Levêque Florian

          dp.fnacamiens@gmail.com

          06.37.73.58.95

CE: ce.fnacamiens@gmail.com

Notre page Facebook: link

Rechercher

Nous sommes?

La CGT Fnac Amiens, ce sont des syndiqués militants et une expérience reconnue. La CGT Fnac Amiens s’inscrit dans les statuts généraux du syndicat: " Agir pour une société démocratique,libérée de l’exploitation capitaliste et d'autres formes d’exploitation et de domination,contre les discriminations de toutes sortes,le racisme,la xénophobie et toutes les exclusions…"

Articles