Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 22:08

La direction de la Fnac, toujours prête à  tout pour rogner sur les frais qu’elle juge inutiles a décidé de baisser de 40% la facture liée aux agents de sécurité du magasin.

Dans les faits, aujourd’hui les agents de sécurité ont une présence réduite au minimum  puisqu’est prévu en journée, seulement, un agent à l’entrée du magasin et un second sur la vidéo.

Cette réorganisation injustifiée attise toutes nos craintes, les représentants du personnel n’en n’ont jamais été avertis et la rapidité de la chose laisse à penser que la direction craignait surement la réaction des salariés.

Une fois de plus c’est sur nos conditions de travail que l’on tape ; moins d’agents de sécurité c’est évidement 

moins de sécurité dans notre travail aussi bien pour nous que la clientèle. Des agressions de tous genres ont 

déja eu lieu, malgré  la présence d’agents, qui ont permis qu’elles ne s’enveniment pas. Qu’arrivera t’il demain avec seulement deux agents coincés à leurs postes ?

Comment espérer aussi une baisse de  la démarque inconnue avec tout ce que cela génère y compris la venue de loustics dont on se passerait bien?

Il faut aussi s’attendre à ce que nous ayons en plus des tâches qui étaient  auparavant vouées à la sécurité qui

nous retomberont dessus. Les contrôles chèques, alarmer certains produits,  la casse, les coques etc… Pas étonnant dans un sens puisqu’il est de notoriété publique  pour la direction que le salarié à la Fnac s’ennuie fermement…

Comme d’hab, cette réorganisation est du grand n’importe quoi !!!


On ne joue pas en connaissance de cause pour économiser quelques euros  sur la sécurité et les conditions de travails des salariés. En attendant le déclenchement d’un droit d’alerte, les solutions sont très simples

Appel du cadre de perm pour tout ce que la sécu ne pourra plus faire déclenchement porte, check point

à descendre etc…

 

Pour ce qui est des violences verbales ou physiques, contre chacune exerçons notre

DROIT DE RETRAIT : L’ensemble des salariés, confronté à un danger, pourra arrêter le travail pour se mettre en sécurité en salle de pause. Aucune retenue sur salaire ni sanction ne sont à craindre, juste prévenir la direction qui devra trouver des solutions intelligentes.

 

PERSONNE NE PEUT GARANTIR NOTRE SECURITE ET CA VA SE SAVOIR !!!

 

 

DEMATERIALISATION---corrige.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Fnac Amiens - dans Conditions de travail
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

DP/DS: Levêque Florian

          dp.fnacamiens@gmail.com

          06.37.73.58.95

CE: ce.fnacamiens@gmail.com

Notre page Facebook: link

Rechercher

Nous sommes?

La CGT Fnac Amiens, ce sont des syndiqués militants et une expérience reconnue. La CGT Fnac Amiens s’inscrit dans les statuts généraux du syndicat: " Agir pour une société démocratique,libérée de l’exploitation capitaliste et d'autres formes d’exploitation et de domination,contre les discriminations de toutes sortes,le racisme,la xénophobie et toutes les exclusions…"

Articles