Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 20:00
Fnac: L'obole et le Dimanche...

A force de rencontrer nos camarades dirigeants, on commence à les deviner et on ne s’était pas trompés lors des NAO.

La Fnac voulait conclure les négociations sur les salaires avant la publication des résultats du groupe le 27 février et ces petits cachotiers ne voulaient pas qu’on ait des vues sur un morceau de leur « pain au chocolat » comme dirait l’autre.

C’est un bon gros gâteau, mais entre le discours interne sur une « situation économique dégradée » et les résultats remarquables publiés le 27/02 accompagnés du discours d’autosatisfaction, on se demande qui ment et pourquoi.

Les directions locales ont même été priées de convaincre les salariés que tout ça c’était pour l’extérieur et les investisseurs, histoire de calmer les « partageux » mais que notre bon dirigeant allait malgré tout faire un « petit geste pour ses pauvres » à travers la participation…

Si comme l’affirmait hier sur RTL notre PDG, tous les indicateurs sont au vert, c’est qu’il ne pensait pas aux salariés de la « Fnac d’en bas ».

Le stress du direct surement, non ?

Parce que les salariés sont une des données qui ont permis ce résultat, et pour beaucoup d’entre eux de façon bien involontaire, ils ont été remerciés, mais dans l’acception « coup de pied au cul » du terme.

Explication : Si sur 2014 nous avons un chiffre d’affaire qui est stable et une marge en léger recul selon le communiqué de la Fnac, le résultat en hausse de 180 % versus 2013 correspond pour largement plus de la moitié à des économies sur les coûts, et les coûts c’est nous, 120M€ réalisés pour 80 de prévus et 30 à 40 M€ encore prévus pour 2015…

A nous donc le sous effectif partout, le surmenage, le fait que 95% de la population se trouve au mini de la grille des salaires, la polyvalence imposée et des conditions de travail dont notre PDG a oublié de causer dans le poste.

Emporté par son élan, le chef s’est lâché sur le travail du dimanche, merci Macron, et a rabâché qu’il serait nécessaire que les magasins soient ouverts le dimanche, c’est bon pour l’emploi, la croissance, blah blah, et que ça ferait la nique à Amazon qui fait 25% de son CA le dimanche. Amazon aurait donc des magasins en France ouverts le dimanche ?

Rappelons que Fnac.com est déjà ouvert 7j/7 et 24h/24, que les achats du dimanche ne se feront pas en semaine, quant à l’emploi, nous avons pu observer qu’on déshabillait la semaine pour le dimanche en détériorant les conditions de travail mais aussi la vie familiale, associative, etc.…parce qu’on travaille aussi le samedi !

Le dimanche peut aussi servir à lire les ouvrages acquis en semaine.

Si le projet que porte notre généreux dirigeant, c’est un pays transformé en un vaste centre commercial ouvert non-stop, on n’en veut pas.

Votre CGT Fnac Amiens. Le 28/02/15

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Fnac Amiens
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

DP/DS: Levêque Florian

          dp.fnacamiens@gmail.com

          06.37.73.58.95

CE: ce.fnacamiens@gmail.com

Notre page Facebook: link

Rechercher

Nous sommes?

La CGT Fnac Amiens, ce sont des syndiqués militants et une expérience reconnue. La CGT Fnac Amiens s’inscrit dans les statuts généraux du syndicat: " Agir pour une société démocratique,libérée de l’exploitation capitaliste et d'autres formes d’exploitation et de domination,contre les discriminations de toutes sortes,le racisme,la xénophobie et toutes les exclusions…"

Articles